Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 novembre 2014 5 21 /11 /novembre /2014 11:29

 

Jeudi 09 Octobre, les élèves de 5ème2 de Mme Campagne ont reçu au CDI  Jeanne Faivre D'Arcier, l'auteur des deux livres travaillés en classe : "Le secret des cabanes tchanquées" et "Nuit d'angoisse à l'île aux Oiseaux"

 

 

DSC02582.JPG


Combien avez-vous écrit de livres ?

J'en ai écrit une quinzaine, ce qui n'est pas énorme : Didier Daeninckx par exemple, qui a à peu près mon âge, en a déjà écrit plus de 40 !


Que faisiez-vous avan t d'écrire ?

J'étais "chasseur de tête". Je travaillais pour de grandes sociétés comme Dior, Chanel, etc et, lorsqu'il y avait un poste à pourvoir,  j'étais chargée de débusquer l'employé idéal.


Pourquoi avez-vous arrêté ?

Parce que j'avais l'âge ! et au ssi parce que j'écrivais déjà. Petite j'écrivais des poèmes sans intérêt, à part pour mes parents ! En 4ème je crois, un professeur m'a dit "toi, tu seras écrivain" Je l'avais pris pour un fou !


A quel âge avez-vous commencé à écrire ?

A 30 ans, j'ai publié un récit très personnel sur un épisode particulier de ma vie : je faisais de l'anorexie. Par la suite mes romans ont été rejetés par les éditeurs, ce qui m'a un peu refroidie ! Du coup ce n'est que vers 40 ans, lorsque je me suis mis à écrire sur les vampires que j'ai de nouveau trouvé des éditeurs.


Auriez-vous aimé être professeur de littérature ?

Non, je ne pense pas. Cependant, j'adore me déplacer dans les établissements scolaires, rencontrer mes lecteurs. Mai s enseigner, c'est autre chose.


recadree-1.jpgCombien de temps avez-vous mis pour écrire ces livres ?

Environ 3 ou 4 mois. J'écris à l'ordinateur et je m’astreins à travailler 4h l'après-midi. C'est mon chien qui sonne la fin de la séance : il se met à ronchonner et si je ne comprends pas le message assez vite, il part chercher mes baskets ! C'est alors le signal d'aller courir avec lui.


Pourquoi avoir choisi le Bassin d'Arcachon comme cadre de vos romans ?

Lorsque j'ai commencé à écrire pour les enfants, comme c'était la première fois, il m'a semblé plus facile d'utiliser un cadre qui m'est familier : j'habite le Bassin d'Arcachon depuis 18 ans.


Quelles sont vos sources d'inspiration ? Comment vous est venu par exemple l'idée du trafic de bateaux ou du trésor ? 

Je m'inspire de la réalité. Sur le Bassin d'Arcachon, il y a beaucoup d'argent, de gens très riches. Les chalands (les bateaux des ostréiculteurs) ou les bateaux de plaisance ont beaucoup de valeur. Des bandes organisées volent les moteurs, les pièces détachées ou carrément le bateau en entier ! Ils chargent tout sur un camion et filent vers l'étranger. C'est un fait réel.cabanes.jpg


Concernant le trésor, (dans "le secret des cabanes tchanquées") ça je l'ai inventé. Mais l'incendie du casino, lui, a bien eu lieu ; les gens ont été très marqué par cet événement.

Fred, quant à lui, m'a été inspiré par un garçon que je connais et qui me faisait de la peine quand il était petit : ses parents étaient très riches, ils étaient toujours occupés à organisées des réceptions, mais ils ne s'occupaient jamais de lui. Il aurait pu tout avoir, mais il était livré à lui-même.



Et les cabanes tchanquées ?

C'est un peu comme la tour Eiffel pour Paris ! Elles sont devenues l’emblème du Bassin, alors c'est tout naturellement que j'ai décidé de les intégrer à mon récit.

 

DSC02603

 

 

 

 

 

Retrouvez les livres de Jeanne Faivre d'Arcier au CDI :


couvlivre.jpg


Partager cet article

Repost 0
Published by Christine Gobier
commenter cet article

commentaires